Tissus biologiques certifiés GOTS

Cousu Bio : nos actions et projets

Accueil Cousu Bio : nos actions et projets
May 21

Le mot sport vous fait peur ? 

Pour certains c’est un plaisir, une passion, un besoin, et pour d’autres c’est une corvée, un mauvais souvenir de lycée, un synonyme de souffrance… 

Mais il y a sport et sport !

Le sport « compétition » peut s’avérer formateur : surpassement de soi, respect des autres participants, écoute de son corps, plaisir du groupe, patience, persévérance, gestion des émotions…mais il peut aussi s’avérer traumatisant physiquement et/ou psychologiquement si l’approche de la discipline pratiquée n’est pas adaptée.

Si vous pensez que le sport n’est pas fait pour vous, c’est peut-être parce que vous n’avez pas eu l’occasion de découvrir une activité qui vous convenait, qu’elle soit douce ou dynamique, en solo ou en groupe, en salle ou en plein air.

Ce n’est pas le sport « compétition », mais plutôt le sport « bien-être » que je souhaite aborder dans cet article, et en particulier la pratique possible sur son lieu de travail. 

Le « sport bien-être » est souvent associé au « sport-santé ». Ce sont tous les deux des termes dont on entend beaucoup parler, mais chacun en a sa propre représentation.  

Selon l’Organisation Mondiale pour la Santé, « le « sport-santé » recouvre la pratique d’activités physiques ou sportives qui contribuent au bien-être et à la santé du pratiquant conformément à la définition de la santé par l’OMS : un état de de bien-être physique, psychologique et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » 

En cette période anxiogène, prendre soin de sa santé est essentiel, et quand on sait que la pratique régulière d’activités physiques permet de renforcer ses défenses immunitaires, cela vaut certainement la peine de se pencher un peu plus sur la question.

Les bienfaits des activités physiques 

Impact positif sur le cerveau

Plusieurs études confirment que la Neurogenèse, (c'est-à-dire la capacité de notre cerveau à s’adapter et à créer de nouvelles cellules indépendamment de notre âge) est favorisée par la pratique d’activités physiques régulières qui améliore de plus notre concentration et notre capacité de réflexion et d’assimilation.

Meilleure forme, plus d’énergie

L’activité physique permet de libérer l’énergie en nous et de la renouveler : on n’en perd pas contrairement à ce qu’on pourrait penser. Lors d’un effort physique, des neurotransmetteurs comme les endorphines et la sérotonine sont sécrétés, ce qui permet de vaincre la fatigue. La pratique d’activités physiques régulières atténue la fatigue. Cela agit sur la profondeur du sommeil et favorise un sommeil régulier et réparateur. Lorsqu’on dort mieux, que l’on est moins fatigué, on est plus motivé et on est plus efficace au travail.

Comment choisir son activité ? 

Une des 1ères questions à se poser est probablement la suivante : «  Qu’est-ce qui me fait plaisir dans la pratique d’activité ? »

Certains aiment être au contact de la nature (balade en forêt, randonnée, vélo, ski, activités nautiques…), d’autres apprécient les pratiques ludiques (jeux de raquettes, de ballon, d’adresse, de contact…), en musique (danses en solo, en couples, en groupe…).

Pour avoir rencontré de nombreux cas de figure dans mon métier d’éducatrice sportive, je dirais que le principal est de trouver une activité adaptée à son niveau, à son âge, à son état de forme, mais aussi et surtout adaptée à ses envies, car sans plaisir, pas de motivation, et sans motivation, on aboutit le plus souvent à l’arrêt total d’activité.

« La sédentarité serait le quatrième facteur de risque de mortalité au niveau mondial »

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a forcément une activité qui vous convient ! 

De la marche, du vélo (en plein air, ou d’appartement devant votre série préférée !), du trampoline pour les plus téméraires, de la danse, du pilates, du yoga, de la boxe, du skateboard, de la natation, de la gym sur chaise…du jardinage ! (oui, c’est une activité physique aussi ! Les mains dans la terre, quoi de plus ressourçant ? Le problème réside surtout dans le fait que personne ne pense à s’échauffer avant de commencer, aux bonnes postures, à la symétrie lors de la répétition des mouvements, ni aux étirements en fin de séance !). D’où l’intérêt avant toute chose de faire un bilan de santé avec votre médecin et éventuellement de vous faire accompagner par un(e) professionnel(le) de la forme pour apprendre à connaître un peu mieux votre corps, sa représentation dans l’espace, ses besoins et ses limites, et des règles de base toute simples pour éviter les blessures au quotidien.

Au secours, je cours !! 

L’un des arguments récurrents dans le fait de ne pas pratiquer est aussi le manque de temps. On vit à 100 à l’heure, on est happés par les informations, les écrans, les mails, les téléphones portables, les impératifs, l’horloOOOOge !

Pour les actifs, il est parfois difficile de se libérer du temps libre en dehors de son temps de travail car une fois rentré(e)s à la maison, il y a bien d’autres choses du quotidien à gérer : les enfants, les repas, les courses, les tâches ménagères, les démarches administratives…

Tout est prétexte pour ne pas pratiquer ! 

Mais là aussi il y a des solutions, celle que vous choisirez d’établir de façon régulière dans votre planning à partir de vos envies et de vos possibilités. 

  • 10’ de mouvements de réveil musculaire doux avant la douche du matin ? 
  • 15’-20’-30’ ou plus de marche pour prendre l’air après sa journée de travail, une fois, 2 fois par semaine ? Quotidiennement ?
  • Un peu de danse en musique en préparant son repas ? A partager avec vos enfants ?
  • Quelques étirements après sa pause déjeuner ou avant d’aller se coucher ? (…)

En ce moment tout est bouleversé, la culture et le monde associatif sont frappés de plein fouet par les réglementations, les interdictions et les fermetures des lieux de pratique habituels. Nous sommes privés de cet essentiel que représentent pour beaucoup les activités dans notre mieux-être, tant sur le plan physique que sur le plan social et moral.

Alors pourquoi ne pas inclure des temps d’activités physiques dans votre journée de travail ? 

Et si vous avez la chance de ne pas être soumis au télétravail permanent, pourquoi ne pas partager ce moment avec vos collègues et retrouver un peu de lien social tout en respectant la distanciation physique ?

Le saviez-vous ? : Un salarié qui fait du sport est un salarié plus productif. Les résultats d’une étude menée par Santé Canada indiquent qu’un employé actif est 12% plus productif qu’un salarié qui ne pratique aucune activité sportive.

 

Quels sont les effets positifs des activités physiques sur le travail

Amélioration des relations

Les activités physiques sont bénéfiques pour renforcer les relations professionnelles. Elles permettent par exemple :

  • D’apprendre à mieux connaître ses collègues
  • D’améliorer la communication et la cohésion d’équipe
  • De contrer les mauvaises postures et la sédentarité au travail
  • De se défouler
  • D’apaiser les tensions et recharger les batteries
  • De booster sa motivation 
  • D’avoir plus confiance en soi

La pratique d’activités physiques régulière permet d’allonger l’espérance de vie de 3 ans et retarde l’âge de début de la dépendance de 6 ans. 

48% des français pratiquent un sport au moins une fois par semaine, et parmi eux 13% le font sur leur lieu de travail. 

Baisse de l’absentéisme

Pratiquer une activité physique est bon pour la santé et cela se ressent sur le taux d’absentéisme puisque cela permet de le réduire de 30 à 40%. 

La Fédération française du sport d’entreprise a démontré que les salariés sportifs ont moins d’accidents du travail et moins d’arrêts maladie que les sédentaires. La durée moyenne de l’incapacité ou des absences est également plus courte. 

Une entreprise de transport a testé la mise en place de séances d’échauffement pour ses salariés avant les livraisons du matin. Un an après, une baisse de 40% des accidents du travail avait déjà été constatée.

Moins de maux de dos

Les douleurs de dos sont souvent dues à l’immobilisation ou à des positions inadaptées prolongées. On a tendance dans ces cas-là à ne pas le solliciter alors que c’est justement le fait de renforcer son dos et sa sangle abdominale en profondeur qui peuvent permettre d’éviter ou d’atténuer ces douleurs. Les TMS (troubles musculo-squelettiques) représentent la première cause d’arrêt maladie.

Meilleure image de l’entreprise

Lors d’un sondage publié par Décathlon pro en 2016, 83% des salariés ont affirmé avoir une image dynamique des entreprises permettant aux salariés de pratiquer du sport. Ces entreprises sont également jugées humaines (56%) et modernes (56%).

Le bien-être selon Cousu Bio


Nous avons opté pour le label GOTS parce qu’on souhaite proposer des tissus de qualité en limitant le plus possible l’impact sur l’environnement, mais aussi parce que ce label garantit de bonnes conditions de travail pour les salariés sur toute la chaîne de fabrication des tissus.

Sachez qu’au sein de Cousu Bio, le bien-être n’est pas non plus une option !

J’ai rejoint les co-fondateurs Clémence et Julien en septembre 2020, un peu poussée par l’impact que la COVID a eu sur ma vie professionnelle en tant qu’éducatrice sportive.

Par hasard et par chance, j’ai eu la chance de les rencontrer, de découvrir leur univers, leurs valeurs et leur humanité.

Aujourd’hui nous sommes 5 dans l’équipe, mes collègues m’ont nommée « responsable du bonheur client » et je prends ma tâche très au sérieux ! J’ai eu aussi envie de partager mon expérience avec l’équipe et une fois par semaine, nous nous réunissons pour une séance d’activités physiques ensemble, et en plein air dès que possible (oui, nous avons la chance d’être en pleine campagne…). 

Ce moment nous permet de recharger les batteries pour ensuite être plus efficaces dans chacune de nos missions dont le but ultime est de vous satisfaire ! 

Sans oublier qu’assez régulièrement, lorsque la météo le permet et si vos commandes ne sont pas trop chargées, Julien part pour une vingtaine de kilomètres à vélo afin de livrer vos colis à la poste ! 


A l’aise pour la pratique

Pour finir, pratiquer oui, mais pratiquer dans une tenue confortable ! 

Combien de fois avez-vous choisi des vêtements inadaptés à votre pratique d’activité ? Combien de fois avez-vous eu des pantalons, shorts ou leggings trop serrés, qui grattent, qui piquent, qui glissent…peut-être à bas prix, mais fabriqués par qui et dans quelles conditions ?

Nous proposons depuis quelque temps un large choix de tissus jerseys (pour vos leggings, t-shirts, débardeurs, cyclistes…), mais aussi du sweat gratté (pour vos joggings et sweats doux et chauds). 

Alors n’hésitez plus, c’est le moment de vous lancer dans la réalisation de vos propres tenues, sur mesure, pour un confort optimal lors de la pratique d’activités physiques de votre choix !

Quelques idées de réalisations : 

Les tissus à privilégier :

Il sera important que vos tissus soient extensibles. Pour des activités douces comme le yoga vous pouvez choisir des matières confortables comme le jersey jacquard. La popeline légère conviendra pour un short un peu ample. Les jerseys de coton feront de parfaits t-shirts et leggings de sport.




SOURCES : Pour aller plus loin :


Pour découvrir les activités que je propose et que je recommande pour un mieux-être au quotidien, vous pouvez consulter le site internet de l'association avec laquelle j'interviens "Nomade Sport Bien-être & Nature" : www.creusenomade.fr 

À propos de l'auteur

Marion Lelache

Coach sportive de métier, j’ai rejoint l’équipe de Cousu Bio pour prendre en charge la préparation des tissus et la relation clients. Passionnée par le sport et les relations humaines, je partage avec vous mes connaissances et mes coups de coeur.

Scroll To TopScroll To Top
Fermer