Logo gots black and white Tissus biologiques certifiés GOTS

Écologie textile

Accueil Écologie textile
Sep 21

Absorption, durabilité, fluidité, biodégradabilité,  le Tencel a le vent en poupe en ce moment , vous vous demandez sûrement ce que vaut réellement cette nouvelle matière en termes d’écologie ? Utilisé par les marques éthiques et responsables, le Tencel est parfait pour la couture de vêtements fluides mais est-il réellement écologique ? Nous avons mené l’enquête pour vous ! 

Tencel ou Lyocell , qui est quoi ?  


Avec toutes ses appellations on a de quoi s’y perdre, mais en fait c’est la même chose ! Le Tencel est la marque déposée de la fibre artificielle produite à partir de pulpe de bois: le Lyocell.

Le Tencel Kézako ? 


Cette fibre écologique artificielle est un substitut à la viscose dans l’industrie textile car plus respectueuse de l’environnement. Pour plus d’informations sur les fibres artificielles, je vous laisse lire notre article Fibres textiles naturelles et synthétiques, que choisir ?
Le Tencel, une fibre écologique artificielle 100% cellulosique fabriquée à partir de pulpe de bois provenant d’arbres d'eucalyptus principalement. Cette fibre a besoin de très peu d’eau durant sa fabrication contrairement au coton qui nécessite un système d’irrigation intensif (5000 litres d’eau pour produire 1kg de coton contre moins de 1000 litres pour le Lyocell). Les matières premières servant à la fabrication du Tencel produisent 10 fois plus de cellulose que le coton par hectare cultivé. Le solvant non toxique qui sert à transformer la fibre de Tencel est récupéré à plus de 99% d'après les données de la marque Tencel


Et l’écologie dans tout ça ? 


L’impact résultant de la fabrication de la fibre Lyocell est bien plus faible que les fibres synthétiques et même du coton conventionnel. Beaucoup de facteurs dit écologiques sont à prendre en compte. Je vous récapitule tout ça juste en dessous : 

Caractéristique

Le Tencel est une fibre 100 % cellulosique et est donc biodégradable.

Exploitation de la matière première

La pulpe de bois utilisée pour la fabrication du Tencel est issue de forêts gérées durablement  : certifiées FSC (Forest Stewardship Council) : sans pesticide, ni irrigation, ni destruction de forêts anciennes. 
Pour un même rendement de fibre, le Tencel a également besoin d’une plus petite superficie de culture que le coton. (300% à 500% de moins d'après l'analyse du cycle de vie des fibres artificielles cellulosiques de l'Université d'Utrecht).

Méthode de transformation 

La pulpe de bois est dissoute dans un solvant recyclable et non toxique ; le NMMO  : monohydrate de N-oxyde de N-méthylmorpholine.  On en extrait ensuite la matière organique de base pour la transformer en fibre. Cette transformation se fait donc à boucle fermée puisque le solvant est récupéré à 99,7% ! 

Impact carbone 

L’empreinte carbone du Tencel est bien plus faible que le coton conventionnel et le polyester (2 t.CO2 eq/t. fibre pour le coton contre 4.1 pour le Polyester et seulement  0.05 pour le Tencel d'après l'analyse du cycle de vie des fibres artificielles cellulosiques de l'Université d'Utrecht)

Demande énergétique

 Le processus de transformation du Tencel est à peine plus énergivore que celui du coton conventionnel  (55 GJ/t pour le coton, 65 pour le Tencel contre 96 pour le Polyester d'après l'analyse du cycle de vie des fibres artificielles cellulosiques de l'Université d'Utrecht)

Consommation d’eau 

L’eucalyptus nécessite peu d’eau pour sa culture et n’a donc pas besoin d’être irrigué contrairement au coton. 
De plus, lors de la transformation du Tencel, l’eau est surtout utilisée dans les systèmes de refroidissement lors de la transformation. Elle n’est donc pas polluée ! 

La guerre des fibres artificielles : Tencel Vs Bambou 


Ce sont toutes les deux des fibres issues de matières naturelles et peu gourmandes en eau. Jusqu’ici tout va bien, mais gare au greenwashing ! Il y a quelque temps, nous vous avions écrit un article sur la fibre de bambou et nous vous avions alerté sur sa transformation hautement polluante ! En effet, la transformation de la plante en fibre se fait grâce à un solvant très toxique.  

Rassurez-vous pour le Tencel c’est tout autre, le solvant est non toxique et recyclable à plus de 99% . Le procédé de fabrication du Tencel est donc une réelle innovation écologique. La société Lenzing a même reçu "le prix européen de l'environnement" pour ce procédé. 

Maintenant que vous savez tout, et êtes rassurés ,amusez-vous à coudre avec cette belle matière ! 

Sources : 

À propos de l'auteur

Narjis Autour

Passionnée par les tissus j'intègre l'équipe en tant qu'ingénieure textile. Je fais en sorte de vous proposer des textiles biologiques de qualité et de vous dénicher de nouvelles matières respectueuses de l'environnement et des travailleurs.

Scroll To TopScroll To Top
Fermer