Technique textile

Accueil Technique textile
nov 20

Ca y est vous vous lancez dans le zéro déchet ! Votre premier projet, les lingettes démaquillantes lavables. De simples petits carrés destinés à limiter la consommation de coton jetable. Oui mais voilà, entre les avis de votre belle-mère, votre copine, les groupes Facebook, vous ne savez pas quel tissu utiliser. Le plus doux, le plus résistant, le plus écologique, nous vous donnons nos conseils et notre expérience !


3 tissus à éviter pour coudre ses carrés démaquillants

  • Celui qui va vous arracher la peau : l'éponge de bain (ou pire encore la "vieille éponge de bain recyclée"). Dites-moi, vous n'avez jamais eu l'idée de vous démaquiller les paupières avec un gant de toilette usé ? L'éponge de bain avec ses grosses bouclettes, et pire encore si celle-ci est usée, va devenir légèrement ou complètement rêche (selon la qualité) au fil des lavages. Si vous avez besoin d'une râpe à fromage ou si voulez vous faire un gommage en revanche, c'est parfait !
  • Celui qui n'est pas si écologique qu'il en a l'air : le bambou. On dit qu'il est si doux et souvent Oeko-Tex. Mais qu'en est-il de cette fibre ? Si l'on est rigoureux, on devrait l'appeler viscose de bambou, une étoffe dont la transformation fait appel à de nombreux procédés chimiques. Je vous invite à découvrir notre article "Fibre de bambou : attention au greenwashing".
  • Celui dont on est sûr de rien : le tissu "recyclé maison". Celui d'un ancien projet qui trainait par là. On ne sait pas de quoi il est composé (matière naturelle, synthétique ?) ni si la teinture peut être nocive pour la peau et les yeux ?

2 tissus à privilégier pour coudre ses cotons démaquillants lavables

  • Celui qui est doux pour la peau et l'environnement : le molleton de coton bio GOTS. Chez Cousu Bio nous en avons fait des tests pour vous trouver le meilleur ! Il s'agit d'un molleton gratté, ultra doux et qui le restera au fil des lavages. Très doux pour la peau, vous pourrez l'utiliser avec vos produits bio préférés : lait démaquillant, eau florale, eau micellaire, etc. Double avantage, c'est un coton biologique ! On sait ce qu'il y a dedans, d'où il vient et que la teinture n'est pas nocive pour la peau. On sait également qu'il est compostable (100% coton, c'est tout !) et qu'il se lave sans aucun souci en machine dans un filet. Le tissu coton bio démaquillant existe en gris foncé et en écru.
  • Celui qui frotte un peu plus, pour le fond de teint : la micro-éponge GOTS. Si vous êtes une adepte du fond de teint liquide, alors la micro-éponge peut également être votre allié. Ses micro-bouclettes sont le dosage parfait pour démaquiller en profondeur sans brûler la peau. Après lavage et séchage, passez un coup de fer à repasser avec vapeur pour lui redonner de la souplesse. Et pourquoi pas une lingette double face micro-molleton ? La micro-éponge coton bio existe en 7 coloris !

Mais le tissu bio, c'est vraiment bio ? Par ici pour tout savoir sur les garanties apportées par le label GOTS (Global Organic Textile Standard).

Alors si c'est votre premier projet, découvrez vite notre tutoriel couture lingettes démaquillantes lavables.


Illustration 


À propos de l'auteur

Clémence Pasquet

Fondatrice et co-gérante de Cousu Bio, j’ai créé la boutique en 2016 après des études en sciences humaines et politiques (Sciences Po) et en entrepreneuriat. Le textile et la couture sont mes passions, un univers pour lequel je me forme et innove au quotidien.

Scroll To TopScroll To Top
Fermer