Cousu Bio a 5 ans ! 3 bons d'achat de 25 € à gagner en trouvant le petit 🎁 sur le site du 18 au 24 octobre ! Bonne chance !

Inspirations

Accueil Inspirations
oct 21

Si vous arrivez sur cette page, c’est que vos recherches ont démontré que vous souhaitiez vous passer des protections hygiéniques industrielles, bienvenue ! Mais vous avez peut-être aussi déjà sauté le pas en cousant vos propres Serviettes Hygiéniques Lavables. Vous recherchez quelque chose de plus pratique (qui ne bouge pas pendant votre séance de sport !) et un peu plus fantaisie, vous permettant d’utiliser vos chutes de jersey, voire plus sexy, en utilisant de la dentelle ? C’est parti, je vous propose notre sélection de 2 patrons de culottes menstruelles + 1 bonus DIY et surtout, les matières que nous recommandons pour cet ouvrage.

Culotte de règles : quels tissus choisir ? Le coton bio, c’est bon pour la peau !

Il apparaît évident que pour un ouvrage aussi intime, on recherche les matériaux les plus safe, pour son corps et pour l’environnement. C’est pour cela que je vous partage mes quatre matières préférées pour les culottes menstruelles. Les modèles sont toujours constitués ainsi : un tissu pour la culotte, un tissu imperméable, un tissu absorbant pour l’insert, et un tissu en contact avec la peau au niveau de l’insert.

  • Jersey coton biologique certifié GOTS : pour la culotte. Choisissez une matière naturelle pour le confort, un coton biologique, garanti sans perturbateurs endocriniens et produit de manière durable. Là c’est le moment que je préfère, je fais le plein de motifs colorés et originaux mais on peut aussi choisir la version plus sobre avec des unis, noir, blanc ou rouge. J’ajouterai une petite dentelle de récup pour souligner son côté sexy.

  • Flanelle coton biologique GOTS : pour l’insert, partie en contact avec la peau. Alors là, pour cette partie si délicate, il vous faut le meilleur. Doux mais absorbant, délicat mais rustique aux lavages, j’ai ce qu’il vous faut, c’est notre flanelle. Testée et approuvée par des milliers de clients et surtout certifiée GOTS. Il est primordial de choisir une matière de qualité et certifiée pour cette pièce.

  • PUL coton biologique enduit Oeko-Tex : pour imperméabiliser l’insert. Un petit rappel technique ne fait pas de mal ! Le PUL est un tissu (généralement en polyester pas terrible) enduit de polyuréthane. Chez Cousu Bio, nous proposons un coton biologique enduit, bonus pour la planète ! Attention aux annonces alléchantes, le “PUL bio” n’existe pas. Un tissu enduit ne pas pas bénéficier de la certification GOTS. Bref, il vous faut un tissu PUL pour imperméabiliser tout ça. Il sera résistant aux lavages. Et puisqu’on ne fait pas les choses à moitié, nous sommes allés encore plus loin que sa certification Oeko-Tex en menant nos propres tests en laboratoire : garanti sans phtalates et sans formaldéhydes.

  • Il vous faudra également des élastiques à culotte ou du biais élastique que vous trouverez par exemple chez Mercerie Extra.

Culotte menstruelle : les 3 tissus à VRAIMENT éviter !

Vous voulez coudre une culotte de qualité, durable dans le temps, safe pour votre corps et pour l’environnement, les trois tissus qu’il faut vraiment éviter :

  • Le tissu “recyclé-trouvé-au-fond-du-placard” : êtes-vous vraiment sereine à l’idée de mettre en contact avec vos muqueuses un tissu dont vous ne connaissez ni la composition, ni les conditions de fabrications et éventuels intrants chimiques qu’il contient ? Passez votre chemin !

  • Les tissus imperméables de récup : vieux kway, toile de parapluie, rideau de douche et j’en passe ! Les deux premiers ne sont imperméables que par les apprêts qu’ils contiennent ils ne tiendront pas du tout au lavage et pire, risquent de se décomposer !

  • L’éponge de bambou : un produit souvent recommandé pour ses qualités absorbantes mais dont les procédés de production sont controversés.

Culotte de règles : nos 2 patrons préférés + un bonus DIY

  • Culotte Eternité par Etoffe Malicieuse : Du 32 au 50. Prix : 6 €. Comment vous dire j’adore cette marque, les modèles sont si élégants et les conseils techniques très clairs. Le point fort du patron ? Il y a une option qui permet d’ajouter des agrafes sur les côtés de la culotte afin de pouvoir la changer au travail par exemple, sans avoir à enlever son pantalon !

patron culotte menstruelle

  • Culotte Blue Moon par Vanessa Salaun : Du 34 au 54. Prix : 9,90 € ou abonnement au site à 5 € / mois. Vanessa propose bien d’autres patrons que la lingerie et le concept est original, vous pouvez vous abonner pour bénéficier de l’ensemble du catalogue des patrons. Son gros point fort est que la réalisation de la culotte est disponible en tutoriel vidéo sur YouTube.

patron culotte menstruelle

  • Bonus DIY : transformer une culotte en culotte menstruelle ! C’est plus simple que ça en l’air et voici mon conseil.

    • Scotchez une feuille de papier sur un carton “un peu moelleux” (avec une cannelure).

    • Posez bien à plat votre culotte sur la feuille de papier en piquant des épingles à travers la feuille et le carton.

    • Au stylo, reportez le contour de l’entrejambe de la culotte.

    • Ôtez la culotte et reliez vos traits de côté au niveau du devant et du dos en formant un léger arrondi. Vous avez désormais votre patron d’insert absorbant !

    • Il vous suffit ensuite de la découper dans les matières conseillées en début d’article et de coudre cet insert dans le donc de votre culotte.

    • Vous avez pour cela deux options. La première option (qui nécessite d’ajouter des marges de couture à votre insert), coudre votre insert seul en cousant les parties endroit contre endroit, puis retourner l’ouvrage. Vous pouvez le coudre ainsi directement avec un point discret sur les côtés de la culotte. Ou deuxième option, vous posez les tissus tels quels dans le fond de la culotte et vous optez pour une finitions avec un biais élastique.

Une vidéo YouTube réalisée par Avril sur Un Fil résume assez bien ce que je décris ci-dessus.

Comment entretenir sa culotte menstruelle ?

De la même manière que les SHL. Si votre insert est écru, il va falloir pré-laver votre culotte avant passage en machine. Tout simplement avec un peu de savon et en laissant tremper. Lavez en machine à 30°.

Si votre insert est noir, vous pouvez la mettre directement en machine (pas forcément tout de suite après, ça peut attendre !) à 30°.

Au bout d’un moment, et particulièrement si votre lessive contient de la glycérine ou de l’adoucissant, votre culotte risque de moins bien se laver et peut-être de sentir mauvais. Il suffit tout simplement de la désencrasser dans un bain de percarbonate de soude pendant une nuit.

À propos de l'auteur

Clémence Pasquet

Fondatrice et co-gérante de Cousu Bio, j’ai créé la boutique en 2016 après des études en sciences humaines et politiques (Sciences Po) et en entrepreneuriat. Le textile et la couture sont mes passions, un univers pour lequel je me forme et innove au quotidien.

Scroll To TopScroll To Top
Fermer